Bienvenue à l’Europe des comptes carbone

Bienvenue dans notre page pour une coordination européenne des agences carbone nationales pour équilibrer les comptes carbone individuels de tous les européens…

Le chaos climatique, le manque démocratique, la réorganisation de l’emploi, les crises sanitaires… sont des préoccupations qui angoissent plus large que l’Europe, il faut saluer l’initiative de l’Union européenne de lancer la Conférence pour le Futur de l’Europe ! il faut toucher tous ces points dans un grand renouveau.

Nous insistons sur l’urgence de traitement du réchauffement climatique tant les scientifiques nous garantissent que tout retard sera fatal à l’humanité !

De plus, un bon mécanisme pour juguler le chaos climatique devra forcément porter une justice sociale, un renouveau de l’emploi et une amélioration démocratique.

Si chaque situation locale est spécifique et doit être traitée localement, il faut aussi une coordination européenne… c’est ce que propose notre contribution au site www.futureu.europa.eu

N’hésitez pas à poser des questions ! c’est par contact@comptecarbone.org

Pour une réduction automatique de l’empreinte carbone dans un mode démocratique paritaire.

  1. La crise climatique est aussi grave et universelle que l’ensemble des pandémies, nous devons les traiter quoi qu’il en coute.
  2. Pour les maladies, les pays ont développé après la seconde guerre mondiale (et même avant pour certains) un organe paritaire d’assurance maladie donnant accès à tous aux  meilleurs soins de santé, ce qui est essentiel dans la crise Covid comme pour le Sida ou la prochaine pandémie.
  3. L’Union européenne pourrait coordonner la mise en œuvre d’agences carbone nationales qui soient paritaires et reliées.
  4. Dans chaque pays (caractérisé par le périmètre de comptabilité nationale) serait définie la responsabilité nationale carbone incluant les émissions locales et celles distantes contenues dans les produits et services importés, en déduisant les exportations et les puits de carbone. Ramené par habitant cette empreinte totale varie de 8 à 15 t CO2éq./an/pers :

5- Par exemple pour la France la moyenne à 10 000 kg CO2 donnerait lieu à l’allocation de 10 000 points carbone à chaque citoyen (demi-part pour les moins de 18 ans). L’allocation réduit de 6% chaque année pour respecter les demandes des scientifiques.

6- Cette allocation est gérée par l’Agence carbone qui met en place les autorités régionales d’échange (permettant aux plus modestes de revendre les excédents et aux déficitaires à hauts revenus d’y acheter ce qui leur manque).

7- Les Agences carbone contrôlent les registres carbone des entreprises (qui doivent atteindre l’équilibre entre les points carbone qu’elles dépensent et ceux qu’elles imputent à leurs clients) et les exportations et importations. L’union européenne doit coordonner rapidement les différentes premières Agences carbone nationales en organisant leurs transferts de points carbone concernés par leurs exportations et importations.

8- À moyen terme les comptabilités carbone nationales se seront équilibrées et l’UE pourra organiser une agence carbone européenne sur le même principe de parité :

9- La parité des agences carbone nationales intègre les entreprises et les citoyens autant que les services publics et les ONG spécifiques. Une gouvernance appropriée est mise en œuvre.

10- Les agences carbone nationales recrutent des agents spécialisés (évaluation de 30 000 pour la France) et stimulent la création des conseillers carbone dans les entreprises et des commissaires aux comptes carbone pour les contrôler. Le site Wikipédia évalue à plusieurs millions d’emploi le potentiel français du mécanisme de quotas carbone égalitaires.

11- Démocratie : dans chaque pays, avant mise en place, il serait judicieux d’organiser un plébiscite avec des choix alternatifs pour sélectionner la meilleure voie de garantir la réduction de 80% de notre empreinte climatique avant 2050, soit 5.5 mandats de parlement européen. L’évaluation en a été faite par les www.assisesduclimat.eu pendant 9 semaines de février à avril 2021 avec plus de 50 spécialistes et 400 participants.

12- Cette proposition de Coordination Européenne des Quotas individuels carbone est décrite sous www.CEQUIC.eu ou en anglais www.CIQUEC.eu pour Carbon Individual Quotas European Coordination. Les différentes ONG qui la soutiennent peuvent venir en débattre.

13- La proposition est portée par l’association pour l’emploi sans carbone décrite sous www.escape-jobs.fr : elle est à l’origine du mouvement pour les quotas carbone égalitaires qu’on retrouve sous www.postcroissance.eu ou www.comptecarbone.org et ses versions anglaise, espagnole, italienne, néerlandaise, allemande, suédoise. Le principe d’agence carbone est décrit sous www.agencecarbone.fr . Les travaux sur la gouvernance sont portés par Citego (présidée par Pierre Calame) et Démocratie Ouverte (présidée par Armel LeCoz).

14- Lors des assises du climat, le directeur Climat du Conseil de l’UE, Peter Javorcik, a estimé le principe des quotas carbone individuels très intéressant mais souffrant des disparités présentées dans le graphique : on ne peut pas mettre les citoyens français, allemands ou slovaques dans le même quota. Il faut donc une coordination plus qu’une fusion tant que les différences ne se seront pas aplanies.